Les cinq étapes d’une brochure d’entreprise réussie

 

Une nouvelle brochure d’entreprise destinée à vos prospects ou à vos clients ? C’est une excellente idée : le support papier est encore très prisé par de nombreux publics. Voici quelques points de vigilance à respecter afin de produire un support de communication de qualité.

La préparation d’une brochure d’entreprise

La définition de la cible communicationnelle ainsi que des objectifs de votre brochure d’entreprise s’impose, en tout premier lieu. Est-elle destinée à fidéliser vos clients, à convaincre vos prospects ou à vendre un nouveau produit ou service ? Ces questions essentielles vous permettront de sélectionner avec justesse les informations transmises à vos publics. Sans cette étape fondamentale, vous risquez d’inclure diverses données, plus au moins pertinentes, qui ne serviront pas les objectifs visés. Toute aussi essentielle : la formulation précise de vos messages-clés, à insérer dans cette publication d’entreprise. Vous gagnerez un temps précieux au moment de la relecture et de la validation de votre document.

La forme de votre support d’entreprise

Le linguiste suisse, Ferdinand de Saussure l’avait établi dans son cours de linguistique générale : « tout fait signe ». Le papier choisi, la typographie, les visuels sélectionnés. Vous revendiquez le respect de l’environnement ? Si votre support d’entreprise n’est pas réalisé sur papier recyclé avec des encres durables, vous perdrez immédiatement en crédibilité. Une entreprise, soi-disant à l’écoute de ses client(e)s et de ses équipes, vantant exclusivement sa direction ou ses produits ne sera pas davantage crue. Enfin, last but not least, si l’organisation se veut paritaire et que tous ses textes n’emploient que le masculin…je vous laisse conclure !

Le fond votre brochure d’entreprise

Tel(le) un(e) journaliste, déterminez un angle rédactionnel (un focus précis) et respectez-le du début à la fin de votre écrit. Puis, sélectionnez les informations nécessaires et attendues par votre audience. Décrivez brièvement votre entreprise, vos valeurs et vos marchés. Concentrez-vous sur votre offre de services et expliquez à vos prospects et client(e)s, comment vous saurez répondre à leurs besoins.  Suscitez l’intérêt de vos lecteurs/lectrices et l’envie d’en savoir davantage, en vous contactant. À l’instar d’un communiqué de presse, transmettez l’information essentielle et suggérez les autres. En un mot, ouvrez l’appétit de votre audience !

Le ton et le style de votre document d’entreprise

Vous vous adressez à des expert(e)s ? Utilisez sciemment leur jargon professionnel, sigles et autres acronymes sectoriels. Nul besoin d’expliquer, à un(e) cadre de l’industrie ou à un(e) professionnel(le) du Marketing, en quoi consistent le Benchmarking* ou le ROI**. En revanche, si votre lectorat ne connait pas votre sujet, ne le noyez pas sous des concepts abscons ou une terminologie incompréhensible. Dépliez les abréviations afin de lui permettre de suivre et de saisir votre propos. Usez et abusez des astérisques pour ne pas alourdir inutilement le corps de votre texte. Au terme de leur consultation, vos lectrices/lecteurs doivent avoir gagné en informations ou en connaissances. En bref, écrivez pour être lu(e) et compris(e) par votre lectorat !

La mise en page et la valorisation de vos contenus

Proposez plusieurs niveaux de lecture de vos contenus et laissez votre texte « respirer ». Respectez le « contrat de lecture » signé symboliquement avec vos lecteurs/lectrices, en leur offrant ce que vous leur avez promis, préalablement. Alternez les rédactionnels, les photographies et les visuels explicatifs, le cas échéant. Mieux encore, déléguez la mise en page de votre brochure d’entreprise à un(e) graphiste expérimenté(e). Il/Elle saura valoriser vos contenus et décliner votre brochure d’entreprise, suivant votre charte graphique.

Vous avez évalué les besoins de vos cibles et transmis des contenus pertinents à cette audience ? Vous avez sélectionné une iconographie adaptée et pensé la mise en page de votre brochure d’entreprise ? Il ne vous reste plus qu’à la rédiger en soignant la syntaxe, le vocabulaire et l’orthographe… à moins que vous ne préfériez me la confier ?

 

 

 

*Benchmarking : technique de Marketing consistant à étudier et à analyser les techniques et modes de gestion des concurrents afin de s’en inspirer et d’en tirer les meilleures pratiques.

 

**ROI : return on investment, retour sur investissement d’une action ou d’un outil de communication.

Partager

Autres articles

Bienvenue 2022 !

Cette année, j’ai décidé de faire mienne la magnifique maxime de René Char*.  Imposer ma chance, serrer (fort) mon bonheur et aller (vaillamment) vers mon risque :

Lire l'article »